Les stages et masters-class sont des espaces de travail, ponctuels si on le veut, réguliers
si on le désire.

La Master-Class est ouverte aux professionnels (acteurs, danseurs, chanteurs,...) désireux de perfectionner leurs outils et d'augmenter la puissance de leur jeu.

Les Masster-class et le cursus pro forment des séries de stages intensifs traitant de problématiques essentielles au jeu d'acteur, à l'exercice de ce métier, à la compréhension du rapport au corps, à l'espace, au texte. 

L'objectif est de donner aux acteurs professionnels la possibilité de se construire un parcours propre, en choisissant parmi l'ensemble des stages et propositions, un cycle adapté à leurs besoins et possibilités, tant par la durée que par le contenu.

Ainsi, les modules sont complémentaires et dissociables. Nous inviterons tout au long de l'année un professionnel (metteur en scène, comédien, pédagogue,...) Reconnu dans son domaine, à intervenir sur des sessions de 2 à 5 jours.

Notre souhait est de pouvoir vous offrir un espace de recherche et de développement, de rencontres et de réflexions, loin des impératifs de réussites ou d'efficacité, pour un temps que l'on s'offre à soi, pour se ressourcer.

 

 

Master-Class "Récits" dirigée par Éric Didry - Novembre 2016

Stage novembre 2016: RÉCITS par Éric Didry

Dans le théâtre des récits, il ne s’agit pas de parler de soi ni de raconter sa vie. Ce qui est central, ce sont les histoires, les innombrables histoires qui nous sont arrivées et dont nous avons fait l’expérience.

Chaque récit est singulier dans sa matière et dans son traitement. L’acteur/le danseur est totalement responsable de sa proposition et cette responsabilité est fondatrice de ce travail. La diversité des histoires et des personnes crée une communauté vivante.

Metteur en scène et acteur, Éric Didry a été l’assistant de Claude Régy et lecteur pour les Ateliers Contemporains. Il a été collaborateur artistique de Pascal Rambert.

À partir de 1993, il devient créateur de ses propres spectacles. Il cherche à élargir le champ théâtral en créant de nouvelles dramaturgies. Dans son premier projet Boltanski/Interview, retranscription d’une interview radiophonique de l’artiste Christian Boltanski, comme dans La loi du marcheur, l’oralité est au centre de son travail. Avec les spectacles de récits improvisés, Récits/Reconstitutions et Compositions, il interroge la frontière entre l’individuel et le collectif pour redéfinir la place du spectateur.

Il collabore avec d’autres artistes comme le chorégraphe Sylvain Prunenec et le concepteur son Manuel Coursin.

La pédagogie tient une place importante dans son travail. Depuis une dizaine d’années, il intervient à l’École du Théâtre National de Bretagne. Il anime régulièrement des ateliers de récits improvisés où il réunit acteurs et danseurs.

Les récits proposent un travail à partir de la mémoire de chacun. Je formule des entrées pour déclencher la mémoire : récit d’une première fois, récit de joie, récit d’un mensonge, récit d’un geste, d’une chute, d’un cri, etc... Les acteurs choisissent une histoire et, l’un après l’autre, viennent la retraverser sur le plateau.

L’acteur parle à la première personne et au présent. Le récit est un exercice d’apparition : faire apparaître des lieux et des personnes. Le récit fait revenir des paroles, des sensations, des pensées.

Les récits sont fragmentés. L’histoire se raconte en plusieurs parties distinctes. Cette fragmentation est liée aux différentes situations de l’histoire, aux différents lieux comme aux différentes temporalités (on peut structurer le récit en ne respectant pas la chronologie). La fragmentation crée la possibilité d’une écriture scénique.

Les récits sont improvisés : la construction du récit dans l’espace se fait sur le moment et le texte du récit s’invente sur le plateau.

Le récit est un acte de présence - présence à soi - où l’acteur fait exister sur le plateau une histoire avec son corps et ses mots : un temps de théâtre se crée en relation avec cette histoire. C’est un théâtre sans aucun accessoire.

Le récit n’est pas adressé : ce n’est pas parler aux autres mais devant eux. Le récit ne se délivre pas dans un rapport face public.

C’est un travail de groupe : l’acteur développe sa propre écriture scénique en regardant les autres travailler. C’est aussi le groupe qui agrandit la mémoire de tous et qui permet à des histoires oubliées de remonter.

Du 21 au 25 novembre 2016

Public
: Acteurs, danseurs, chanteurs, circassiens interprètes professionnels ou en voie de 
professionnalisation.

Conseil et accompagnement professionnel : financements possibles par l’AFDAS, le FONGECIF ou l’employeur (plan de formation ou DIF).

Horaires : 10h / 17h30 – du lundi au vendredi – 30 heures de formation

Tarifs : le stage est proposé à 400€ (350€ pour les étudiants de L’école du Jeu et/ou de tout autre école de théâtre)
Pour prise en charge par l’AFDAS ou autre OPCA, nous consulter. 

Pour être informé et obtenir les informations sur les modalités d'inscription, utilisez le formulaire Contact  

Master-Class "La métamorphose - Pivot central du jeu d'acteur" dirigée par Alexandre Louschik - Septembre 2016

Master class "La métamorphose" - Alexandre Louschik -Pourquoi et comment l’ennui stagne le jeu?


-Comment la métamorphose nourrit l’intrigue et captive l’attention du public?


-Comment la métamorphose transforme l’ennui en passion et la peur en plaisir du jeu?


-Comment la gestion de la métamorphose transforme l’acteur lui-même et le rend plus autonome?

Les objectifs objectifs sont :

*Identifier les sources concrètes de l’ennui sur un plateau;
*Découvrir et s’approprier ces techniques transformationnelles;

*Obtenir plus d’autonomie, de liberté créative et de puissance dans votre jeu d’acteur.


L’arsenal pratique des techniques intuitives est le fruit des recherches sur le jeu inspiré mené par les maîtres russes : Konstantin Stanislavski (perception des faits et les événements, l’adaptation – connexion et jeu du statut, grain du caractère et l’arc transformationnel du personnage...), Michael Chekhov (centres moteurs, coloris émotionnels de l’action, les yeux et le corps imaginaires, jeux avec l’énergie vitale, styles de jeu...), Vsévolod Meyerhold (Contrastes, unité dynamique Corps – Émotion, la triade : otkazpossil - tormoz / recul – élan - fixation...).

Cette Master Class vous initiera aux outils créatifs qui aident à réussir la métamorphose de votre corps d’acteur, de vos émotions, de l’espace scénique, de la perception du temps, de vos partenaires. Ces outils permettent aussi de travailler à « transformer » vos spectateurs, les « transporter » - entre catharsis, enthousiasme et admiration du jeu de l’acteur. Ces techniques sont efficaces pour construire les personnages/rôles et les scènes (de spectacles ou improvisées).

Alexandre LOUSCHIK, acteur russe, metteur en scène et directeur d’acteurs, formé à l’Académie d’art dramatique Schukine - Vakhtangov de Moscou, son expérience de 30 années comme acteur de théâtre (à Riga : Théâtre « Nouvelle Génération », à Moscou : Théâtre « Ermitage », Théâtre – Studio «Album », Théâtre de Musique et de la Poésie) et pédagogue (diplômé du degré supérieur du Dépt. de l’Education de Moscou), lui a permis d’importer en France sa maîtrise des méthodes Stanislavski, Vakhtangov et Michaël Chekhov, qu’il conjugue à des techniques de psychologie cognitive pour optimiser les potentialités créatives des acteurs.

Dates:
Du 19 au 23 septembre 2016 - 
10h / 17h30

Public concerné:
Professionnels (acteurs, danseurs, circassiens), étudiants en art dramatique

Tarifs:
Le stage est proposé à 400€ (350€ pour les étudiants de L’école du Jeu et/ou de tout autre école de théâtre)
Pour prise en charge par l’AFDAS ou autre OPCA, nous consulter. 

Pour être informé et obtenir les informations sur les modalités d'inscription, utilisez le formulaire Contact 

Les stages complémentaires

Les stages permettent, d'affiner la compréhension et la pratique d'une de ces notions essentielles au plateau qui sous-tendent la méthode de travail de Delphine Eliet.

Chaque participant, indépendamment de son niveau (et même de son métier), vient y questionner ses limites, les dépasser, et élargir le champ de ses qualités d'expression et d'écoute. Des stages d'une semaine sont organisés en complément de la Master Class tout au long de l'année.
Ils sont dirigés par Delphine Eliet et/ou par un autre intervenant engagé pour ses compétences particulières.

Les dates des stages sont régulièrement mis à jour dans la rubliques "Actualités" de ce site.

L'école du Jeu - ateliers de théâtre, stages

L'alternance de temps de stages et d'ateliers offre développement puis mise en pratique, retour d'expériences pour une meilleure capitalisation.
Cela permet d'approfondir ou de revenir sur certaines notions, et de valider ses acquis.

Ce cursus répond à une demande que les acteurs professionnels nous ont exprimée. Il offre des possibilités de perfectionnement, des espaces de recherche et reste compatible avec leur activité professionnelle.

© 2008, L'école du Jeu / Delphine ELIET - Tous droits réservés.