Les acteurs de l'école du Jeu



L'école du Jeu : Actrice en mouvement

Photo
Pédagogie - l'école du jeu

LA TECHNIQUE DE CONFIRMATION INTUITIVE ET CORPORELLE ©

DÉFINITION :

‘‘Technique’’ : vient du grec tekhnê ; art, manière de faire pour obtenir un résultat
‘‘Acteur’’ : celui qui met en acte, qui agit.

La Technique de Confirmation Intuitive et Corporelle est un ensemble de procédés et d’exercices ludiques dont la fonction est de développer la conviction (sentiment d’évidence) et la sensualité (communication des sens) propre au corps de chacun.

C’est une proposition qui encourage et affermit ces modes de connaissance immédiate que sont l’intuition, le désir ou le rejet.
"L’acteur" apprend comment considérer et comment jouer avec la situation présente et les objectifs qu’il s’est fixé.

La Technique de Confirmation Intuitive et Corporelle entraine la personne à développer, entre autres, sa rapidité et sa souplesse, son charisme, ses capacités d’adaptation et de prise de décision, sa joie dans le travail. Autant de facultés qui sont essentielles à qui souhaite réellement entreprendre ou inventer.

Initialement élaborée par Delphine Eliet pour des acteurs de théâtre, cette technique s’adresse à toute personne dont le métier nécessite une meilleure appréhension des fonctionnements de l’expression humaine et de la transmission : thérapeutes, avocats, leaders, enseignants, parents...

« Pratiquement, toute activité humaine peut être l'objet d'un jeu.»

Roger Caillois 

Les notions :

  • Se laisser traverser par,
  • Accepter d'être altéré
  • Traverser la peur,
  • Donnner / Recevoir,
  • Travailler / Ne pas travailler, 
  • L'ennui,
  • Dissocier,
  • Porter un propos,
  • Transmettre

Les OuTIlS :

APPRENDRE PAR LE CORPS.
Utiliser la capacité du corps à percevoir et à transformer les expériences qu’il fait (sensorielles, émotionnelles…) et les informations qu’il reçoit, dans le but de les rendre réelles et siennes.
Développer l'écoute de son corps et de ses intuitions pour confirmer ou infirmer la justesse du jeu.
Découvrir ce qu'implique "être intime en public".

TRAVAILLER LE TEXTE
Comprendre / Reconnaître une écriture et une structure dramaturgique.
Savoir les transmettre.
Faire du texte et des scènes un socle sur lequel reposer son travail.
Acquérir une vitesse d'exécution qui repose sur des fondements vrais et sensibles. Maîtriser techniquement l’action de dire des mots. Travailler sa diction.
Utiliser le silence.

GERER LES ÉMOTIONS
Savoir comment les laisser naître, comment les laisser circuler (sans qu’elles submergent l’acteur, le balayent ou le laissent vide) et ce, dans le but de construire (une histoire, un personnage, etc.).
Utiliser une émotion pour servir un propos et atteindre le spectateur.

 

« Un grand acteur c'est quelqu'un qui est capable d'être intime en public.»

Constantin Stanislavski

Apprendre, c'est garder unies les notions de plaisir et de travail. 


UNE SÉANCE DE TRAVAIL EN TROIS ÉTAPES

Une séance de travail est une structure où l'entraînement, de l'échauffement  au jeu, doit se faire de façon continue et approfondie. Le corps d'un acteur ne peut pas être un corps quotidien. L'acteur doit avoir un corps et un esprit décidés, dilatés, à même de recevoir et de donner à un haut niveau d'intensité.
 
L'entraînement développe la capacité à s'engager pleinement et à se défier de l'à peu près.

L'ÉCHAUFFEMENT
Chaque séance débute par des exercices physiques et techniques. L'objectif est d'augmenter le niveau d'énergie, la capacité de précision et de concentration, la  vitalité et la souplesse de chacun. Le but étant de faire coïncider intériorité et extériorité. Le corps devient véhicule de la pensée.

LE TRAINING
Le training est un moment de travail où se développent les notions d'adresse, de public, de partenaire et de propos.
L'acteur s'y exerce à toutes les formes d'expressions : organiques, physiques, verbales, plastiques.
C'est un temps d'expérimentation, un temps de recherche organisée. L'acteur s'entraîne à clarifier, à questionner et à dépasser ses limites.

LE JEU
Cette dernière étape correspond au travail des scènes, à l'interprétation des personnages, à la découverte et la compréhension des écritures.
L'objectif est d'appliquer la puissance physique et émotionnelle gagnée au cours du travail fait en amont.
Quelque chose "se fait" :  l'acteur gagne en liberté, en intensité et en précision. Il est entier. Il devient créateur. Il peut enfin "jouer" : prendre du plaisir à transmettre un propos et  à toucher un public.

 

« Pour être bon sur un plateau, il faut à l'acteur un esprit et un corps qui aient de la maîtrise et du plaisir à donner. Sans maîtrise, il ne raconte rien.
Le plaisir s'invite, il ne s'obtient pas par la force.
»

 

Delphine Eliet

 

La TCIC (brochure d'information)

The TCIC (information booklet)

© 2008, L'école du Jeu / Delphine ELIET - Tous droits réservés.