delphine eliet 

 

"La puissance d'action doit toujours l'emporter sur la force de résistance" Sénèque 

Delphine Eliet fait du théâtre son métier dès l'âge de 15 ans.

À 21 ans, elle fonde avec Stanislas Nordey la Compagnie Nordey, et joue dans plusieurs de ses mises en scène : La dispute, Pylade, 14 pièces piégées, Vole mon dragon, La Noce, Contention-La Dispute. Elle travaille également, entre autres, avec Thierry Roisin, Bruno Meyssat et Céline Acquart.

Parallèlement, elle commence à diriger des stages et des ateliers pour la Compagnie Maguy Marin, la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon et l'Opéra National de Paris.
En 1998, elle s'oriente vers la mise en scène à l'occasion de la manifestation "Du Monde Entier" et signe le spectacle Flûte ! à l'Opéra de Paris. La Banalité de l'ordinaire / Niato Aldecosea, au TGP de Saint-Denis, suit en 1999.

La rencontre avec les sourds et la langue des signes déclenche chez Delphine Eliet une réflexion sur le langage, l'écriture et les capacités d'expression des corps.

En 2004, elle crée L'école du Jeu, au sein de laquelle elle met en place une méthode de travail singulière, qu'elle intitule "Technique de Confirmation Intuitive et Corporelle" (TCIC). 
En rendant public, en 2009, le concept de "l'ENjeU", "un spectacle qui s'invente et se construit sous les yeux des spectateurs", elle endosse à nouveau le rôle de metteur en scène pour des créations qui se veulent des "temps de Jeu absolu".

En 2005, elle obtient son diplôme de praticienne de la méthode Grinberg (thérapie psycho-corporelle). Elle poursuit ses recherches et explorations du lien Corps/Esprit en continuant à se former à diverses pratiques psycho-énergétiques. 

La Technique  de Confirmation Intuitive et Corporelle  est une pédagogie conçue et mise en place par Delphine Eliet. Elle fait l’objet de travaux de recherches et d’études universitaires, notamment d’une thèse à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon où Keti Irubetagoyena, sous la direction de Jean-Loup Rivière, s’est interrogée sur la possibilité d’un enseignement de la présence scénique (intitulé de la thèse : « Peut-on enseigner la présence scénique ? Delphine Elier, une pédagogue à la croisée des théories de l’art du jeu qui ont marqué le XXème siècle théâtral).

Par ailleurs, Vanille Roche-Fogli sous la direction de Béatrice Picon Vallin directrice de recherche du laboratoire du CNRS/ARIA – étudie « Quelques formations d’acteurs contemporaines en France à la lumière des neurosciences : une approche de la cognition incarnée dans l’art du jeu » pour sa thèse à l’Université Paris 3.